Quelles sont les alternatives à l’assurance vie ?

Publié le : 14 octobre 20213 mins de lecture

En 2019, les revenus de l’assurance-vie ont atteint 22,4 milliards d’euros, et cet investissement reste le premier choix des Français. Cela ne devrait pas vous empêcher de rechercher une ou plusieurs alternatives d’assurance-vie, vous ne mettrez donc pas tous vos œufs dans le même panier, et vous avez tout à fait raison.

Le compte épargne réglementé

Il s’agit de produits d’épargne (fonctionnement, taux d’intérêt, plafonds, etc.) réglementés par l’État. Les Français savent que ces livrets peuvent faire économiser une certaine somme d’argent, mais aujourd’hui il n’y a quasiment plus de gain, et le taux de rendement est inférieur au taux d’inflation. Leur principal avantage est qu’ils sont facilement disponibles. Les fonds levés sont gérés en central par la Caisse des Dépôts et des Consignations et servent à financer le logement social et la rénovation urbaine. Pour vous donner un concept, à juin 2020, cela représente un encours de plus de 400 milliards d’euros à travers le pays.

Le produit structuré à l’assurance-vie

En cette année de forte volatilité des marchés financiers, principalement causée par la crise sanitaire mondiale, on a choisi de vous parler de produits structurés. En effet, tant que les risques sont contrôlables, ce genre de programme peut revenir progressivement et raisonnablement sur le marché financier. Pour illustrer les fonds structurés, on prend comme exemple le CAC 40 sous-jacent de fonds, dans lequel vous investissez. Supposons que le niveau de l’indice au moment de l’investissement soit de 5000 points. On construit un projet pour dire qu’à un moment donné dans le futur, peu importe combien l’indice change au cours des prochains mois (qu’il soit en hausse ou en baisse), il reviendra à 5 000 points ou même à une valeur positive.

Le Crowdfunding immobilier

Dans le passé, on a vu une demande croissante d’investissements à court terme. On a donc décidé de discuter avec vous du financement participatif immobilier. Il s’agit de financement participatif, y compris le co-investissement dans des activités de développement immobilier français avec d’autres. En effet, le promoteur français a besoin de capitaux propres pour acheter des terrains afin de poursuivre le progrès. Les moyens les plus simples, les plus efficaces et les plus rapides sont d’attirer les Français qui souhaitent participer à des opérations d’épargne. De même, lorsque vous décidez d’investir dans ce type de support, l’entreprise est très importante car le risque de perte en capital est tout. C’est pourquoi on doit être vigilant sur la qualité des opérateurs impliqués dans l’opération.

Comment se passe un rachat partiel d’assurance vie ?
Comment se calcule les frais de gestion assurance vie ?

Plan du site